SDACR

La loi n° 96-369 du 3 mai 1996 relative aux Services d’Incendie et de Secours introduit à l’article 7 la notion de Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques : « Un Schéma départemental d’Analyse et de Couverture des Risques dresse l’inventaire des risques de toute nature pour la sécurité des personnes et des biens auxquels doit faire face le Service Départemental d’Incendie et de Secours dans le département et détermine les objectifs de couverture de ces risques par ce service ».

Répondant à une disposition règlementaire, le Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques (SDACR) des Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS) est décrit comme un outil d’analyse au service d’une politique de sécurité civile. Ainsi, le SDACR fait partie intégrante du fondement des orientations stratégiques et prospectives du SDIS. En cela, il se décline comme un plan stratégique destiné au pilotage du SDIS, au travers de plans d’action pluriannuels soumis à évaluation. Cette définition a pour but de garantir ensuite les moyens de la mise en œuvre, du suivi et de l’actualisation du SDACR.

Etabli pour une durée à moyen terme, le SDACR vise à anticiper, prospecter et planifier, afin d’assurer une cohérence dans les étapes d’atteinte des objectifs, en tenant compte des contraintes organisationnelles, humaines et techniques. Ceci s’accompagne par l’élaboration de moyens de mesure pour suivre son application et son évolution. Ainsi, l’introduction du contrôle de gestion s’établit au sein même du SDACR, car disposant de ratios et d’indicateurs permettant en temps réel l’analyse des risques et ainsi contribuer à l’évaluation des objectifs définis par celui-ci.

vulputate, venenatis Praesent libero. Aliquam sit